Passé Simple et BD

*

vous e^tes raison

*

Il y a quelques temps, mon fils a revu le passé simple en français et pour mieux fixer la leçon, j’ai décidé d’utiliser sa passion  pour la BD.  J’ai donc ressorti ma vieille BD d’Oumpah-Pah le peau rouge, grand frère d’Astérix, et j’ai utilisé une planche où le noble ci-dessus s’exprime au passé simple dans un langage très soutenu. Mon loulou a relu cette planche et cherché les verbes au passé simple avec plaisir, puisque les tournures de phrases sont justement là pour rendre la séquence cocasse (Cliquez sur l’image pour voir la planche) :

*

Passé Simple et BD dans Anglais oumpah-pah-1

*

J’ai ensuite repris la carte mentale d’Orphéécole sur la passé simple, bien faite et très sobre visuellement, idéale pour Marc. Je l’ai reprise en y ajoutant notre rappel de BD et en l’adaptant plus particulièrement pour un Dys : police Open Dyslexic, couleurs pour les terminaisons et couleur violette Montessori pour le pronom personnel :

*

passé simple blog

*

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, j’aime beaucoup utiliser l’intérêt de mon fils pour la BD chaque fois que possible, pour lui permettre d’accéder plus facilement à un apprentissage. Et récemment, je n’ai pas boudé mon plaisir quand Marc a abordé en anglais la construction « he is good at » et « he is not good at », en ayant bien sûr recours à un autre de ses personnages de BD, Iznogoud (et merci encore à Goscinny !) :

*

iznogood

*

Enfin, quand Marc était plus jeune, j’avais aussi utilisé son attrait pour la BD afin de l’aider à se repérer dans le temps et sur une frise historique en fabriquant avec lui ce poster *  auquel nous nous référons en cas de besoin (On pourrait d’ailleurs l’améliorer en coloriant d’une couleur différente chaque grande période) :

*

frise histoire

**

Puisque nos enfants sont visuels, essayons de transformer cette particularité en atout !

Note * : Trame prise sur le site « Le petit roi » :




Archive pour 2 avril, 2015

Passé Simple et BD

*

vous e^tes raison

*

Il y a quelques temps, mon fils a revu le passé simple en français et pour mieux fixer la leçon, j’ai décidé d’utiliser sa passion  pour la BD.  J’ai donc ressorti ma vieille BD d’Oumpah-Pah le peau rouge, grand frère d’Astérix, et j’ai utilisé une planche où le noble ci-dessus s’exprime au passé simple dans un langage très soutenu. Mon loulou a relu cette planche et cherché les verbes au passé simple avec plaisir, puisque les tournures de phrases sont justement là pour rendre la séquence cocasse (Cliquez sur l’image pour voir la planche) :

*

Passé Simple et BD dans Anglais oumpah-pah-1

*

J’ai ensuite repris la carte mentale d’Orphéécole sur la passé simple, bien faite et très sobre visuellement, idéale pour Marc. Je l’ai reprise en y ajoutant notre rappel de BD et en l’adaptant plus particulièrement pour un Dys : police Open Dyslexic, couleurs pour les terminaisons et couleur violette Montessori pour le pronom personnel :

*

passé simple blog

*

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, j’aime beaucoup utiliser l’intérêt de mon fils pour la BD chaque fois que possible, pour lui permettre d’accéder plus facilement à un apprentissage. Et récemment, je n’ai pas boudé mon plaisir quand Marc a abordé en anglais la construction « he is good at » et « he is not good at », en ayant bien sûr recours à un autre de ses personnages de BD, Iznogoud (et merci encore à Goscinny !) :

*

iznogood

*

Enfin, quand Marc était plus jeune, j’avais aussi utilisé son attrait pour la BD afin de l’aider à se repérer dans le temps et sur une frise historique en fabriquant avec lui ce poster *  auquel nous nous référons en cas de besoin (On pourrait d’ailleurs l’améliorer en coloriant d’une couleur différente chaque grande période) :

*

frise histoire

**

Puisque nos enfants sont visuels, essayons de transformer cette particularité en atout !

Note * : Trame prise sur le site « Le petit roi » :

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus