Il y a bien des fleurs qui poussent dans le sable …

*

plant-4934318_1920

*

Marc a  reçu ce jeudi 27 mai une réponse positive pour  ses 7 demandes sur Parcousup, dont l’ IUT d’informatique qu’il souhaitait .
Vous nous avez accompagné tout au long de ses 8,5 années (blog démarré en novembre 2012), vous avez suivi nos hauts et nos bas, notamment chaque fois que le traitement proprioceptif nécessitait un ajustement. Nous nous dirigeons tout doucement vers l’épilogue du journal de ce traitement. Il lui reste encore à décrocher le Bac, formalité normalement, puis je mettrai un point final à son histoire ici, afin qu’il puisse retourner à son anonymat, dont je l’ai sorti  sans vraiment lui demander son avis il y a bientôt 9 ans.
Voilà, j’ai envie de dire à tous les parents d’enfants dys, dysproprioceptifs : accrochez-vous, allez jusqu’au bout du traitement proprioceptif, tenez bon, accompagnez vos enfants et vous finirez par voir le bout du tunnel !
Je me souviens de l’époque où, désespérée, je surfais sur le Net pour trouver le témoignage de mamans dont l’enfant Dys s’en était sorti…  Aujourd’hui, l’histoire du traitement proprioceptif de Marc arrive à son terme et son parcours me fait penser cette citation de Grand Corps Malade :
Je fais partie de ceux qui pensent qu’y a pas de barrière infranchissable.
Il faut y croire un peu, y’a bien des fleurs qui poussent dans le sable.
Et c’est quand tu te bats qu’il y a des belles victoires que tu peux arracher.
Comme se relever avec une moelle épinière en papier mâché.
*
Je n’apprends rien à personne, tu es vivant tu sais ce que c’est
Vivre c’est accepter la douleur, les échecs et les décès.
Mais c’est aussi plein de bonheur, on va le trouver en insistant
Et pour ça, faut du cœur et un mental de résistant


Edit du 07/12/2021 : Marc a obtenu son Bac avec mention bien et s’épanouit dans son IUT, sans adapatations particulières.

Edit du 26/01/2022 : Marc s’éclate en IUT d’informatique, avec 15 de moyenne générale au premier semestre. Tout baigne !

Edit du 28/11/2022 : Code et permis de conduire obtenus du premier coup dans des conditions standards.

Credit : Image par analogicus de Pixabay



La dysfonction proprioceptive, une nouvelle approche des troubles des apprentissages / Visioconférence

*
Venez découvrir la dysfonction proprioceptive et son lien avec les troubles des apprentissages !
*
Voir le replay de la visioconférence donnée pour la journée des Dys 2023 par Corinne Grandvincent, Présidente de Sensoridys, le 10/10/23
(Clic sur l’image pour accéder à la chaîne Youtube) :
*
Image de prévisualisation YouTube


Derniers commentaires

Articles récents

Que sais-je ? Les enfants Dys

PUF_WAHL_2023_02

*

Alors que Sensoridys soufflera bientôt sa cinquième bougie, je viens de recevoir, avec un peu d’avance, un très beau cadeau pour son anniversaire. Il s’agit de la réédition 2023 du livre LES ENFANTS DYS écrit par Gabriel WAHL (pédopsychiatre) et Marie WAHL (enseignante) dans la collection «Que-sais-je ?», la célèbre collection issue des Presses Universitaires de France.
Ce cadeau de rentrée pour les familles d’enfants dys et/ou dysproprioceptifs, et pour l’anniversaire de Sensoridys, c’est donc un chapitre consacré à la dysproprioception dans cette réédition. C’est une première et une magnifique victoire pour notre association !
*
Je vous invite à le découvrir sur le site de notre association : là.

Première radio et témoignage

 

L'imagerie mentale pour (re)musclerle cerveau et le corps (53)

 

Récemment, j’ai eu l’honneur d’être interviewée par monsieur Thierry Guyon pour radio Shalom Dijon, dans le cadre de leur rubrique A l’Asso, qui présente des associations de Dijon métropole. Cette rencontre a été rendue possible grâce à la Maison des Associations de la Ville de Dijon. Le podcast est maintenant en ligne sur le site de radio Shalom Dijon.

J’y ai évoqué les raisons de la naissance de Sensoridys, et j’ai notamment raconté l’histoire de Marc qui figure sur ce blog.

Merci à la Maison des Associations et à Radio Shalom Dijon pour cette interview.

 

Pour écouter ce podcast, clic sur l’image :

 

microphone-g766c902b3_1280

 


Replay visioconférence « Proprioception et imagerie mentale chez l’enfant dyslexique »|Jérémie Gaveau,PhD

 

Sensorimotricité et dyslexie

Sensoridys a eu le grand plaisir de donner la parole à  Jérémie Gaveau, Ph D, professeur associé de l’U1093 INSERM CAPS, pour nous présenter deux études très novatrices, et de première importance, publiées récemment par son laboratoire. Ces études montrent que les enfants dyslexiques ont bien un trouble proprioceptif et que leur représentation mentale des mouvements est altérée, elles  supportent donc l’existence de troubles sensorimoteurs dans la dyslexie. Ces résultats apportent une preuve scientifique quant au fait de tester des prises en charge proprioceptive dans la dyslexie.

Par ailleurs, l’étude qui s’est intéressée aux capacités de perception du mouvement des enfants dyslexiques (Laprevotte et al. 2021) invalide l’hypothèse selon laquelle les troubles sensoriels -visuels, auditifs- observés dans la dyslexie, ne seraient qu’une conséquence d’un manque de pratique de la lecture, elle même consécutive à un trouble phonologique.

Ces études amènent évidemment de l’au au moulin de la prise en charge proprioceptive des troubles des apprentissages, notamment de la dyslexie, c’est pourquoi cette visioconférence est publiée publiquement. Vous pouvez la partager à toute personne potentiellement intéressé :)   !

*

Image de prévisualisation YouTube


L’acquisition du nombre et la dyspraxie : du laboratoire à la salle de classe

 

Je vous invite à découvrir cette très intéressante conférence de M.Mazeau et C.Huron sur les difficultés en mathématiques des enfants dyspraxiques.
Evidemment, je ne suis pas d’accord avec M. Mazeau quand elle dit que la cause de leur difficulté en écriture est cérébrale et non motrice, à la fin de la présentation, durant les réponses aux questions. Dans le cadre de la dysfonction proprioceptive, nous considérons que la difficulté dans l’écriture est sensorimotrice, liée à une proprioception qui dysfonctionne. Mais peu importe, cette conférence est très intéressante pour comprendre les difficultés de ces enfants en mathématiques.
Image de prévisualisation YouTube

Articles plus anciens

Grandir avec les écrans

Une journée dans la vie d’un enfant dys, Pierre Lemaître

Courrier à Mme Claire Compagnon

Avis de Sensoridys sur le « gloubi-boulga » de l’UNADREO

Sensoridys/Vœux 2023

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus