Il y a bien des fleurs qui poussent dans le sable …

*

plant-4934318_1920

*

Marc a  reçu ce jeudi 27 mai une réponse positive pour  ses 7 demandes sur Parcousup, dont l’ IUT d’informatique qu’il souhaitait .
Vous nous avez accompagné tout au long de ses 8,5 années (blog démarré en novembre 2012), vous avez suivi nos hauts et nos bas, notamment chaque fois que le traitement proprioceptif nécessitait un ajustement. Nous nous dirigeons tout doucement vers l’épilogue du journal de ce traitement. Il lui reste encore à décrocher le Bac, formalité normalement, puis je mettrai un point final à son histoire ici, afin qu’il puisse retourner à son anonymat, dont je l’ai sorti  sans vraiment lui demander son avis il y a bientôt 9 ans.
Voilà, j’ai envie de dire à tous les parents d’enfants dys, dysproprioceptifs : accrochez-vous, allez jusqu’au bout du traitement proprioceptif, tenez bon, accompagnez vos enfants et vous finirez par voir le bout du tunnel !
Je me souviens de l’époque où, désespérée, je surfais sur le Net pour trouver le témoignage de mamans dont l’enfant Dys s’en était sorti…  Aujourd’hui, l’histoire du traitement proprioceptif de Marc arrive à son terme et son parcours me fait penser cette citation de Grand Corps Malade :
Je fais partie de ceux qui pensent qu’y a pas de barrière infranchissable.
Il faut y croire un peu, y’a bien des fleurs qui poussent dans le sable.
Et c’est quand tu te bats qu’il y a des belles victoires que tu peux arracher.
Comme se relever avec une moelle épinière en papier mâché.
*
Je n’apprends rien à personne, tu es vivant tu sais ce que c’est
Vivre c’est accepter la douleur, les échecs et les décès.
Mais c’est aussi plein de bonheur, on va le trouver en insistant
Et pour ça, faut du cœur et un mental de résistant


Edit du 07/12/2021 : Marc a obtenu son Bac avec mention bien et s’épanouit dans son IUT.

Edit du 26/01/2022 : Marc s’éclate en IUT d’informatique, avec 15 de moyenne générale au premier semestre. Tout baigne !

Credit : Image par analogicus de Pixabay



Proprioception et imagerie mentale chez l’enfant dyslexique

Proprioception et imagerie mentale chez l’enfant dyslexique dans Activité musculaire & cognition

Pré-inscription possible en cliquant sur le lien :

*********

Le jeudi 20 octobre à 17H, dans le cadre de notre « Mois des Dys » en visioconférences, le Dr Jérémie Gaveau nous parlera de deux études très novatrices en lien avec la dyslexie et la proprioception publiées récemment par l’INSERM U1093 CAPS :

 dyslexie dans Dys
*

Julie Laprevotte, Charalambos Papaxanthis, Sophie Saltarelli, Patrick Quercia & Jeremie Gaveau

Sci Rep 11, 299 (2021).

https://doi.org/10.1038/s41598-020-79612-4

*

Alice van de Walle de Ghelcke , Xanthi Skoura , Martin Gareth Edwards , Patrick Quercia , Charalambos Papaxanthis

J Neuropsychol. 2021 Jun;15(2):215-234. doi: 10.1111/jnp.12220.

DOI: 10.1111/jnp.12220

Un résumé vous sera donné plus tard.



Derniers commentaires

Articles récents

L’apprentissage de la lecture: un travail d’équipe de nos sens (Felipe Pegado)

Je vous invite à écouter cette conférence passionnante qui nous montre que l’apprentissage de la lecture est le fruit d’un travail d’équipe de nos sens (dont fait partie la proprioception même s’il ne la nomme pas explicitement). Il nous parle de l’invariance en miroir, cette capacité qu’a notre cerveau à généraliser les images en miroir, très utile dans notre vie, mais délétère pour l’apprentissage de la lecture. Il nous explique l’extrême plasticité du cerveau humain capable d’inhiber de façon durable ce mécanisme vieux d’au moins 25 millions d’année, sous l’effet d’un entraînement multisensoriel suivi d’une sieste pour consolider l’apprentissage, de trois semaines. Je vous avais déjà parlé de son étude il y a peu, mais cette conférence est encore plus intéressante. Elle rejoint tout ce que j’ai expliqué il y a peu sur l’intérêt d’un apprentissage multisensoriel et l’importance du sommeil dans les apprentissages (je mettrai en ligne le replay de cette visio, à destination de nos adhérents, dans quelques temps).

Ce chercheur nous explique que la lecture est finalement la capacité d’ « entendre avec ses yeux » (et oui, la première entrée pour apprendre à lire est bien la vision), et cela grâce à l’aide de nos autres sens. J’ai adoré cette conférence.

L’apprentissage de la lecture: un travail d’équipe de nos sens (Felipe Pegado) dans Le coin du chercheur

Image extraite de la conférence de Felipe Pegado.

Pour devenir lecteur, nous devons apprendre la mise en relation entre des symboles visuels arbitraires (les lettres) et les sons du langage oral. Après l’entraînement de quelques années à l’école, cette correspondance entre mots visuels et sons du langage devient tellement automatique que le lecteur expert peut littéralement « entendre avec les yeux ». Mais peut-on faciliter cet apprentissage ? D’autres sens pourraient-ils être des alliés ? Chaque année, NeuroMarseille nous raconte des histoires sur un thème à la fois philosophique et scientifique. L’objectif est de faire connaître, d’une manière accessible, les recherches de pointe menées à Marseille et ailleurs, dans le domaine des neurosciences.

Image de prévisualisation YouTube


Affiche Sensoridys

 

Sensoridys a le plaisir de vous présenter sa nouvelle affiche. Nous sommes fiers d’avoir obtenu pour celle-ci le soutien officiel de l’unité INSERM 1093 CAPS et de ISPROD-International Society for Proprioceptif Disorders.

*

Affiche petite

*

Sensoridys assume cette fois clairement le lien entre dysfonction proprioceptive et différents troubles des apprentissages. En effet, en janvier 2021, l’unité INSERM 1093 CAPS a prouvé pour la première fois, grâce à une étude publiée dans une revue scientifique du prestigieux groupe Nature, qu’il y a bien une relation entre dyslexie et proprioception. Et nous savons bien quels étaient les diagnostics de nos enfants avant de bénéficier d’une prise en charge proprioceptive. Nous assumons pleinement le lien entre dysfonction proprioceptive et troubles des apprentissages !  Tout adhérent de Sensoridys pourra la demander et l’obtenir gratuitement, ainsi que les autres documents de l’association pour diffuser le le plus largement possible l’information.


3 000 000 visiteurs

*

blog 3 millions

*

 

Ce petit article pour vous signaler que ce blog vient de dépasser les  3 000 000 de visiteurs ! ( et 5 292 236 pages lues).

Il aura 10 ans en fin d’année, et même s’il est un peu vieillot et ne dispose pas d’une Newsletter pour l’aider à se promouvoir, il demeure très visité.
Toutes les ressources qu’il contient sont mises gracieusement à  votre disposition, l’hébergeur du blog est financé par l’association Sensoridys.
*
Si vous appréciez les ressources trouvées sur ce blog, pensez à remercier l’association sensoridys en adhérant pour une somme modique (6€80 après déduction fiscale et 6€80 pour les personnes non imposables) :
*

 


Les prismes posturaux dans le traitement proprioceptif chez le dyslexique de développement

Bonjour,

Il y a quelques mois, Sensoridys avait proposé à ses adhérents de répondre à l’enquête d’une étudiante en orthoptie sur : Les prismes posturaux dans le traitement proprioceptif chez le dyslexique de développement. 110 personnes ont répondu à ce questionnaire et nous les remercions pour l’aide qu’ils ont apportée à cette étudiante.

Celle-ci m’a fait parvenir un petit article écrit pour être incorporé à son mémoire, qui reprend les grandes lignes de l’histoire et de la prise en charge proprioceptive de la dyslexie. Son but est de résumer le plus brièvement possible son mémoire et de le faire comprendre au grand public. Je vous invite à en prendre connaissance pour vous familiariser avec les connaissances de base de celui-ci :

article Cyrielle


Crédit : Photos des prismes, Dr Patrick Quercia


Visitez le site principal de notre association : sensoridys.fr

Articles plus anciens

Visio « Apprendre autrement à la maison »

« Dys le jour, Agité la nuit ! » , Dr Patrick Quercia

(Ab)Sens par BIGGY&CO

Le mot de la Présidente / 2022

Journée Scientifique à Dijon

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus